Bancassureur

La bancassurance désigne sommairement la commercialisation de produits d’assurances par les banques. Dans la pratique, elle englobe deux aspects. L’aspect fonctionnel qui concerne les services financiers d’activités bancaires et d’assurances et l’aspect institutionnel qui concerne la collaboration entre le secteur bancaire et le secteur assurantiel.

Le principe de la bancassurance

Le principe de la bancassurance est simple. Une banque met à profit son réseau d’agences très développé pour proposer divers contrats de protections à sa clientèle. Il s’agit de produits pouvant aller des moyens de paiement aux personnes, en passant par les crédits et les biens.

Lorsqu’un contrat d’assurance est contracté, le risque ou le dommage est invariablement couvert que le contractant en soit le responsable ou la victime. On distingue les couvertures obligatoires au regard de la loi, les couvertures recommandées et les contrats facultatifs.

La souscription d’une assurance

La souscription à une assurance se fait en deux étapes :

La proposition d’assurance

Il s’agit de la première étape. La proposition est remise par la banque. Elle comporte les prix et les garanties, le projet du contrat et ses annexes, une notice d’informations et la liste des risques non couverts par l’assurance. En retour, la banque recueille des informations chez le client. Ces dernières doivent être honnêtes et sincères, au risque d’aboutir à la nullité du contrat ou à un non-remboursement en cas de besoin.

Le contrat d’assurance

Si le client accepte les termes du projet, la banque lui remet le contrat d’assurance qui comprend les conditions générales du contrat (risques garantis, exclusions de garanties, franchises, etc.) et les conditions particulières d’assurance (identité des parties, description du risque assuré, montant de la garantie, etc.).

En matière de Bancassurance, il existe plusieurs types de services.

Les services d’assurance en bancassurance

Ce type de services en bancassurance est varié. Cependant, on peut les classer en trois grandes familles.

L’assurance des biens

Ce produit est constitué de l’assurance des moyens de paiement (garantie perte et vol de papiers officiels, garantie perte et vol des espèces, etc.), de l’assurance automobile (police d’assurance, vol, incendie…) et de l’assurance habitation (incendie, dégâts des eaux, catastrophes naturelles, vol, vandalisme, etc.).

L’assurance des personnes

Le pack de protection des personnes est composé de la décès invalidité, de la complémentaire santé (prise en charge des dépenses de santé, tiers payant, etc.), de l’accident domestique (chutes, brûlures, électrocutions…) et de la garantie scolaire (accidents à l’école, accidents en dehors de l’école, pendant les activités sportives ou sorties, accidents survenus pendant les vacances, etc.)

Les couvertures de prêt

L’assurance emprunteur (source) est un produit permettant de couvrir le risque de décès, invalidité ou incapacité dans le cadre de la souscription au financement d’une banque, il peut s’agir d’un prêt immobilier, d’un prêt à la consommation mais aussi d’une opération de regroupement de crédits.

Au vu de tous ces services, il faut dire que la bancassurance présente de nombreux avantages. Toutefois, elle présente également quelques limites.

Les avantages et les inconvénients en bancassurance

En matière d’avantages, il y en a de deux ordres : ceux pour le consommateur et ceux pour les banques. Le consommateur bénéficie par exemple de divers services auprès d’un interlocuteur unique. Quant à la banque, elle présente une meilleure rentabilité. En effet, les services sont concentrés au niveau d’un même réseau. Celui-ci offre un pack produit plus dense et gère une quantité de liquidité plus importante.

Les inconvénients quant à eux concernent essentiellement les prestataires de bancassurance. Ils sont liés à la multiplication des contraintes due au nombre accru des gammes de produits, à la gestion plus complexe des portefeuilles clients, etc.

Derniers dossiers